Comment gérer vos envies de manger émotionnelles

Découvrez une manière durable de gérer vos envies de manger.

Dans cet article, je vais vous parler des envies de manger émotionnelles.

C’est un problème qui revient souvent en consultation où mes clients-patients me demandent des astuces pour résister à ces envies de manger. Ils me demandent aussi quels aliments peuvent être consommés dans ces moment-là sans risque pour leur poids.

Aujourd’hui, je vais vous partager un moyen de gérer plus efficacement vos envies de manger émotionnelles sans vous priver et sans que cela n’entraîne de prise de poids.

Quel est le vrai problème?

Pour commencer, il est important de comprendre quelle est la vraie difficulté derrière vos envies de manger émotionnelles.

 

Généralement, lorsque vous cherchez à perdre du poids ou à ne pas en prendre, les aliments dont vous avez réellement envie pour vous réconforter font partis des aliments que vous essayez d’éviter ou de diminuer. Ces aliments sont alors contaminés par une pensée du type « j’ai envie de chocolat (ou d'un autre aliment gras, sucré et/ou salé) mais je ne dois pas en manger car cela fait grossir ».

Cela entraîne 2 réponses :

  • Soit vous résistez à cette envie
  • Soit vous suivez votre envie.

Malheureusement, lorsque mangez votre chocolat vous avez l’impression de faire une faute vis-à-vis de votre régime. Cela vous empêche d’obtenir le réconfort recherché. En plus vous vous sentez encore plus mal au niveau émotionnel et il est fort probable que vous ayez mangé plus de chocolat que prévu et surtout plus qu’il n’en aurait réellement fallu pour vous réconforter. Du coup, vous vous en voulez de chercher à vous réconforter en mangeant et vous cherchez sans succès à éviter que cela se reproduise.

 

Avec cet exemple, je voudrais vous dire que la difficulté à laquelle vous devez faire face n’est pas de chercher à vous réconforter en mangeant, c’est surtout de pas y arriver car vous pensez du mal de l’aliment dont vous avez envie.   

Femme triste manger 1

Manger pour se réconforter, c'est parfaitement NORMAL !

Nous le faisons tous.

Dans un moment où vous sentez triste ou en colère manger un chocolat apprécié (ou un autre aliment apprécié) va produire du plaisir. Cette émotion positive va venir neutraliser la colère ou la tristesse et entraîner un apaisement.

Le problème qui a causé votre tristesse ou votre colère n’est pas résolu mais vous vous sentez mieux. La quantité consommée sera alors moindre et cet excès calorique ponctuel sera naturellement compensé lors des repas suivant car vous aurez probablement moins faim et votre satiété arrivera plus tôt.  

Comment gérer vos envies de manger?

Pour arriver à vous réconforter en mangeant sans prendre de poids, je vous propose de suivre les conseils suivants :

1) Choisissez un aliment apprécié.  

Pour cela, recherchez les caractéristiques sensorielles de l'aliment (goût, odeur, bruit que cela fait quand vous croquez dedans, aspect visuel et texture) qui vous seront le plus agréable. Généralement un aliment réconfortant est lié à notre histoire personnelle ou à un souvenir agréable de l'enfance. Cela peut être un aliment que vos parents ou grands-parents vous proposaient dans certaines circonstances heureuses. Manger cet aliment qui a du sens pour vous, c’est recréer les conditions d’un bien-être qui amène au réconfort. 

2) Autorisez-vous à le manger attentivement.

Savourer cookies 1

C’est le plaisir ressenti lors de la consommation de cet aliment qui viendra vous apaiser.

Alors prenez soin de le manger :

  • Lentement petit morceau par petit morceau
  • Sans autre activité telle que regarder la TV, votre ordinateur ou votre téléphone…
  • Avec votre attention centrée sur les saveurs, la texture et les autres caractéristiques sensorielles qui font que vous appréciez cet aliment.
  • En étant assis et non en passant ou encore en étant debout devant le réfrigérateur.  

3) Remettez-vous ensuite à l’écoute de vos sensations alimentaires 

  La faim et la satiété  vous aideront à compenser cet excès calorique ponctuel.  

 

Ces conseils permettent de diminuer les quantités consommées lors de vos envies de manger émotionnelles de manière à ce que cet excès calorique ponctuel soit naturellement compensé par l'écoute de vos sensations de faim et de satiété.

Vous aimez cet article. Partagez le !

Pour aller plus loin...

Apprendre à se réconforter en mangeant est une première étape. Il peut aussi être nécessaire de : 

  • développer d’autres moyens de réguler vos émotions,
  • d’apprendre à augmenter votre tolérance aux émotions inconfortables,
  • de développer des compétences spécifiques au problème à l’origine de l’émotion négative que vous chezchez à apaiser.

J’espère que cet article vous aura été utile. Ci-dessous partagez moi votre expérience ou vos questions. J’y répondrai avec plaisir.